L'économie évolutive

Economie évolutive : focus sur les entreprises

L’amélioration de l’expérience d’achat favorise la croissance du commerce mobile et en ligne

L’ère du numérique n’en est encore qu’à ses débuts, puisque seulement 13 % des ventes de détail mondiales sont réalisées en ligne…

  • Le commerce en ligne continue de prendre des parts de marché au commerce physique traditionnel en raison de l’amélioration de l’expérience d’achat, de l’essor du commerce mobile et d’une plus grande confiance vis-à-vis des paiements numériques.
  • Les millenials1 et la génération Z2ont grandi avec Internet et avec la possibilité de faire des achats en ligne.
  • Le taux de pénétration de l’e-commerce mondial demeure peu élevé : alors que le volume de transactions en ligne dans les pays en tête dans ce domaine (la Chine, les États-Unis et le Royaume-Uni) ne cesse de progresser, les pays et régions à la traîne (tels que l’Inde, l’Europe du Sud) présentent également un potentiel de croissance.
  • La transformation numérique devrait occuper le devant de la scène dans les années à venir. Certaines tendances comme le commerce en ligne, la consommation de médias sociaux et les paiements électroniques devraient tirer parti du thème du consommateur connecté.

Proofpoint 

Une entreprise de cybersécurité nouvelle génération qui offre des solutions de protection des e-mails basées sur le cloud…

         

  • Proofpoint est la seule plateforme de cybersécurité  mondiale couvrant à la fois les e-mails, les réseaux sociaux et les applications mobiles.
  • Le logiciel de Proofpoint collecte et analyse chaque jour plus de 100 milliards de données issues de plus de 100 millions de messageries électroniques, de 200 millions de comptes de réseaux sociaux et de 7 millions d’applications mobiles.
  • Proofpoint aide également ses clients à partager des fichiers de manière sécurisée et à protéger les informations sensibles lors de leur envoi, de leur stockage et de leur archivage.
  • Malgré les perturbations liées à la COVID-19 pour certains clients, la société bénéficie du regroupement de services élargis qui permettent de bénéficier l’automatisation accrue des données, de la hausse des volumes d’interactions en ligne et de la migration de l’activité vers le cloud.

PayPal

Un prestataire mondial de services de paiement en ligne…

         

  • Le réseau de PayPal compte plus de 300 millions d’utilisateurs et de vendeurs, qui ont recours à ses services de paiement pour dépenser, envoyer et recevoir de l’argent en toute sécurité.
  • Les entreprises qui utilisent PayPal peuvent proposer à leurs clients différents moyens de paiement — en ligne (par exemple, par carte de crédit ou de débit, via PayPal et même via PayPal Credit), en personne, par code QR, par téléphone ou par e-mail.
  • Les paiements en espèces sont encore très répandus à l’échelle mondiale. Toutefois, lorsque les consommateurs ont goûté aux avantages des nouveaux services et applications liés aux technologies financières — et constaté la simplicité, la sécurité et l’efficacité des méthodes de paiement associées, telles que le sans contact — rares sont ceux qui reviennent aux règlements en espèces.
  • PayPal a enregistré un nombre de transactions inédit le 1er mai 2020, supérieur à celui du Black Friday et du Cyber Monday réunis. La pandémie de COVID-19 devrait accélérer la progression du commerce en ligne, au détriment des ventes physiques.

L’utilisation de la robotique au sein de la société permettra de gagner en efficacité, en précision et en sécurité

Le secteur mondial de la robotique devrait croître d’environ 10 % à 15 % par an d’ici à 2025…

  • Les robots deviennent moins chers, à l’heure où le coût du travail augmente et que la population active diminue dans de nombreux pays (en Chine, par exemple).
  • Avec les vagues d’accélérations technologiques, les robots industriels sont désormais non seulement capables d’effectuer des tâches délicates d’une grande complexité, mais également de travailler en toute sécurité aux côtés de personnes, ce qui contribue à renforcer l’efficacité et la productivité.
  • L’innovation technologique crée des opportunités dans les nouveaux secteurs, notamment dans les usines numériques, les véhicules autonomes, la chirurgie robotique, le suivi des patients, l’industrie agroalimentaire, la fabrication électronique et l’agriculture.
  • Pour soutenir la tendance croissante en faveur du commerce en ligne, des investissements considérables devraient être réalisés dans les plateformes logistiques et d’expédition compte tenu du besoin des entreprises de renforcer leurs capacités dans ce domaine. Un vaste ensemble de fournisseurs de solutions d’automatisation devrait bénéficier de cet accroissement des dépenses d’investissement.

Keyence

Un fabricant japonais de capteurs et de systèmes de vision industriels…

  • En tant que fournisseur de premier plan de capteurs, de systèmes de mesure, de systèmes de marquage laser, de microscopes et de systèmes de vision industriels à l’échelle mondiale, Keyence est à la pointe de l’automatisation industrielle.
  • L’entreprise se développe rapidement depuis plusieurs années et possède aujourd’hui 220 bureaux dans 46 pays. Elle fournit ses services à plus de 250 000 clients dans 110 pays.
  • Keyence tire parti de la forte demande en faveur des systèmes de vision industriels qui visent à rendre les usines et les centres de production plus efficaces, par exemple, par le biais de contrôles qualité renforcés.
  • Les perspectives d’investissement dans les véhicules électriques se sont améliorées. Les consommateurs commencent à manifester un intérêt accru pour ce segment, à mesure que les coûts de production diminuent, que les technologies des batteries s’améliorent et que les consommateurs se focalisent sur les enjeux environnementaux.

Siemens

Un conglomérat industriel allemand avec une activité importante dédiée à l’usine numérique…

  • Siemens est un leader de l’innovation et de la technologie dans les domaines de la transformation numérique et de l’automatisation industrielle. Ses solutions permettent aux entreprises de réduire le temps consacré au développement de produits tout en accroissant la flexibilité et la productivité de leurs processus de production.
  • Siemens investit fortement dans sa division dédiée à l’usine numérique, qui connaît la croissance la plus rapide de la société et compte pour environ 25 % de ses activités.
  • Siemens se désengage également de certaines activités, par exemple avec la scission de sa division axée sur la santé (Siemens Healthineers) et la fusion avec Gamesa dans le domaine de l’énergie éolienne.
  • L’activité d’usine numérique de Siemens repose essentiellement sur ses solutions logicielles qui génèrent des revenus annuels récurrents et couvrent différentes applications dans tous les secteurs industriels. La société a également racheté l’éditeur de logiciels Mentor Graphics pour 4,5 milliards de dollars en 2016

Une lente prise de conscience de l’urgence à lutter contre le changement climatique et ses répercussions

Chaque jour, la planète compte plus de 200 000 nouveaux habitants, ce qui pose la question de l’exploitation des ressources naturelles pour satisfaire les besoins humains…

  • La pression sociale, les changements démographiques et un solide appui réglementaire stimulent la demande de produits durables, notamment de véhicules électriques, d’énergies renouvelables et d’autres sources de protéines.
  • L’UE et ses États membres ont souligné leur engagement à atteindre l’objectif « zéro émission nette » à l’horizon 2050 et mis en place le cadre d’une reprise écologique en Europe. La Chine s’est quant à elle récemment engagée à atteindre la neutralité carbone d’ici à 2060. Par ailleurs, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à poursuivre un objectif zéro émission nette et à investir en conséquence.
  • On estime que les véhicules électriques représenteront environ un tiers des ventes automobiles mondiales dans dix ans. Cette croissance devrait en outre s’accélérer en raison de l’appui des gouvernements et du développement des technologies qui contribue à réduire le coût des véhicules électriques.
  • Selon nous, les entreprises qui parviendront à s’adapter et à contribuer à la transition énergétique, à réduire leur intensité en eau et à limiter leurs déchets ont de belles décennies de croissance devant elles.

NextEra Energy

L’un des principaux fournisseurs mondiaux d’énergie solaire et éolienne…

  • NextEra Energy produit, par l’entremise de ses filiales, de l’électricité propre sans émissions à partir de sept centrales nucléaires commerciales situées en Floride, dans le New Hampshire et dans le Wisconsin, aux États-Unis.
  • L’entreprise vise à réduire ses émissions de dioxyde de carbone (CO2) de 67 % d’ici à 2025, par rapport au niveau de 2005. À la fin 2019, NextEra avait réduit son taux d’émission de 52,2 % (-20,0 % en tonnes absolues de CO2), malgré une production d’électricité en hausse de 67,5 %.
  • NextEra Energy dispose d’un solide portefeuille de projets d’infrastructures énergétiques aux États-Unis et prévoit d’investir 50 à 55 milliards de dollars US d’ici à fin 2022.
  • Selon les estimations, le volume annuel d’investissements dans les énergies renouvelables devra être triplé et atteindre 800 milliards de dollars d’ici à 2050, afin de satisfaire les principaux objectifs mondiaux de décarbonation et de lutte contre le changement climatique.

Kerry Group

Une entreprise irlandaise de produits alimentaires…

   

  • Kerry Group possède plusieurs marques reconnues et populaires, parmi lesquelles Dairygold, Richmond, Fridge Raiders, Cheestrings et Denny. Ces produits sont vendus dans les supermarchés, les stations-service, les magasins de proximité et les lieux de divertissement en Irlande et au Royaume-Uni.
  • Ses solutions alimentaires durables comprennent notamment TasteSense, qui lui permet de réduire le sucre dans ses produits tout en diminuant ses émissions de gaz à effet de serre et sa consommation en eau. L’entreprise propose également des aliments à base de plantes, s’attache à améliorer sa gestion des déchets et retire les substances potentiellement néfastes de son processus de fabrication.
  • Kerry Group aspire à ce que plus de 2 milliards de personnes aient accès à une alimentation durable d’ici à 2030.
  • L’entreprise a rejoint RE100, une initiative menée par le Climate Group en partenariat avec le Carbon Disclosure Project (CDP) qui vise à rassembler les entreprises les plus influentes de la planète autour d’un objectif commun : utiliser 100 % d’électricité renouvelable d’ici à 2025.

Source :  AXA IM, Bank of America Merrill Lynch – Higher Online Penetration Primer, Euromonitor, octobre 2020. Graphique : Statista, au 27 août 2020. Remarque : les ventes comprennent les produits ou services commandés par Internet à l’aide de tout appareil, indépendamment de la méthode de paiement ou d’exécution. À titre d’illustration uniquement. Un secteur en développement comporte des incertitudes et toutes les sociétés ne seront pas les gagnantes de demain

1 Millenials : les Millennials, aussi communément appelés la Génération Y, sont les personnes nées dans les années 1980 et le début des années 1990. Cette catégorie d’âge a comme point commun le fait d’avoir grandi entouré avec les nouvelles technologies. On les appelle ainsi les digital natives.

2 Génération Z : la génération Z est la génération des personnes nées entre 1997 et 2010.

Source : site Internet de Proofpoint, au 28 février 2021. Les informations sur cette société sont données à titre illustratif uniquement, sont valables en date du 28/02/2021 et ne constituent pas une recommandation à l’achat ou à la vente Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Source : site Internet de PayPal, au 28 février 2021, « PayPal affirme que le 1er mai a été le jour le plus important de son histoire en termes de transactions, mais les résultats du premier trimestre ne sont pas à la hauteur.  », MarketWatch, 7 mai 2020Les informations sur cette société sont données à titre illustratif uniquement, sont valables en date du 28/02/2021 et ne constituent pas une recommandation à l’achat ou à la venteLes performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Source : Fédération internationale de robotique, AXA IM, 2020. À titre d’illustration uniquement. Un secteur en développement comporte des incertitudes et toutes les sociétés ne seront pas les gagnantes de demain.

Source : site Internet de Siemens, au 28 février 2021. Photo : Siemens Electronic Works Chengdu : un produit est actuellement fabriqué toutes les deux secondes. Depuis 2013, la productivité de l’usine augmente de 20 % par an. Les informations sur cette société sont données à titre illustratif uniquement, sont valables en date du 28/02/2021 et ne constituent pas une recommandation à l’achat ou à la vente. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Source : Nations Unies, Organisation mondiale de la Santé, 2021. Graphique : estimations de Global Research, Bank of America Merrill Lynch, avril 2018. À titre d’illustration uniquement. Un secteur en développement comporte des incertitudes et toutes les sociétés ne seront pas les gagnantes de demain

Source : site Internet de NextEra Energy, au 28 février 2021 ; Agence internationale pour les énergies renouvelables, novembre 2020. Les informations sur cette société sont données à titre illustratif uniquement, sont valables en date du 28/02/2021 et ne constituent pas une recommandation à l’achat ou à la vente. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Source : site Internet de Kerry Group, au 28 février 2021Les informations sur cette société sont données à titre illustratif uniquement, sont valables en date du 28/02/2021 et ne constituent pas une recommandation à l’achat ou à la vente. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Avertissement

Investir sur les marchés présente des risques de perte en capital.

Ce document est exclusivement conçu à des fins d’information et ne constitue ni une recherche en investissement ni une analyse financière concernant les transactions sur instruments financiers conformément à la Directive MIF 2 (2014/65/CE) ni ne constitue, de la part d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés, une offre d’acheter ou vendre des investissements, produits ou services et ne doit pas être considéré comme une sollicitation, un conseil en investissement ou un conseil juridique ou fiscal, une recommandation de stratégie d’investissement ou une recommandation personnalisée d’acheter ou de vendre des titres financiers. Ce document a été établi sur la base d'informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Ses analyses et ses conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations disponibles à une date donnée. Toutes les données de ce document ont été établies sur la base d’informations rendues publiques par les fournisseurs officiels de statistiques économiques et de marché. AXA Investment Managers décline toute responsabilité quant à la prise d’une décision sur la base ou sur la foi de ce document. L’ensemble des graphiques du présent document, sauf mention contraire, a été établi à la date de publication de ce document. Du fait de sa simplification, ce document peut être partiel et les informations qu’il présente peuvent être subjectives. Par ailleurs, de par la nature subjective des opinions et analyses présentées, ces données, projections, scénarii, perspectives, hypothèses et/ou opinions ne seront pas nécessairement utilisés ou suivis par les équipes de gestion de portefeuille d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés qui pourront agir selon leurs propres opinions. Toute reproduction et diffusion, même partielles, de ce document sont strictement interdites, sauf autorisation préalable expresse d’AXA Investment Managers. L’information concernant le personnel d’AXA Investment Managers est uniquement informative. Nous n’apportons aucune garantie sur le fait que ce personnel restera employé par AXA Investment Managers et exercera ou continuera à exercer des fonctions au sein d’AXA Investment Managers.

AXA Investment Managers Paris – Tour Majunga – La Défense 9 – 6, place de la Pyramide – 92800 Puteaux. Société de gestion de portefeuille titulaire de l’agrément AMF N° GP 92-008 en date du 7 avril 1992 S.A au capital de 1 384 380 euros immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Nanterre sous le numéro 353 534 506.