Investissement Responsable

COVID-19 : Risques et opportunités liés à la confidentialité des données

Synthèse :

  • La pandémie est l’occasion de repenser la dynamique des risques et des opportunités liés à la confidentialité des données pour les entreprises technologiques
  • Nos échanges avec les entreprises dans lesquelles nous investissons révèlent que les entreprises technologiques ont pris des mesures sérieuses pour atténuer les risques liés à la confidentialité des données pendant la pandémie, mais des efforts supplémentaires sont nécessaires
  • La crise a accéléré la transformation numérique et mis en avant l’impact de la technologie sur la société des points de vue professionnel, personnel et sanitaire

Les risques demeurent réels

La pandémie offre une excellente occasion de repenser radicalement la confidentialité. Il est tout à fait envisageable que nous parvenions à bâtir une nouvelle infrastructure qui nous inspire confiance dans la manière dont les entreprises, en particulier, utilisent nos données. Une telle structure consisterait à auditer l’utilisation des données et les modèles économiques basés sur des données.

Lawrence Lessig, membre du conseil scientifique du Fonds AXA pour la Recherche

Notre message principal concernant la confidentialité des données est le suivant : des pratiques responsables en matière de protection des données personnelles sont essentielles pour établir et maintenir la confiance des utilisateurs. Elles permettent ainsi de créer et de fournir une valeur ajoutée durable grâce à la collecte et au traitement des données personnelles, à la fois pour les entreprises et pour les utilisateurs. Nous avons été satisfaits de constater que les entreprises technologiques que nous avons rencontrées abondent dans le sens de ce message. Bien sûr, il reste encore du travail à accomplir.

La confiance est un facteur majeur du succès actuel et futur des entreprises technologiques. En fait, en nous rendant encore plus dépendants de la technologie, la pandémie pourrait également avoir eu un effet positif sur la confiance des utilisateurs à l’égard des entreprises technologiques. Selon Escalent[1], « la confiance dans la technologie est saine et sauve ». Alors qu’elle était remise en question ces dernières années, les acteurs de la « tech » ont réussi à gagner la confiance des utilisateurs en nous aidant à vivre le plus normalement possible depuis le début de la crise.

Le rôle de la technologie dans la lutte contre la pandémie

De nombreuses entreprises utilisent l’intelligence artificielle et le « machine learning » pour accroître la rapidité et l’évolutivité de la lutte contre la pandémie. En tant qu’investisseur, nous pensons là encore que cette situation est porteuse à la fois d’opportunités financières et d’un impact social positif.

Plusieurs exemples montrent qu’il est possible d’utiliser l’IA et le « machine learning », plus particulièrement l’apprentissage approfondi et la reconnaissance de formes, pour obtenir d’autres moyens de tester et diagnostiquer le Covid-19.

Prof. Thomas Lukasiewicz, titulaire de la chaire AXA sur l’intelligence artificielle explicable dans le domaine de la santé

Les technologies numériques sont également requises pour suivre l’évolution du virus, permettant d’identifier les populations et les zones à risque. Les principaux outils à cet effet sont les applications de traçage. Le but en la matière est simple : il consiste à identifier et informer toutes les personnes qui ont été en contact avec un porteur du virus.

Le traçage numérique peut être un complément utile et puissant au traçage manuel. Il ne remplacera pas la distanciation sociale et les gestes barrières, mais il pourrait constituer une solution efficace pour réduire le nombre des nouvelles infections et des hospitalisations. Le traçage numérique a toutefois donné lieu à d’importantes réserves concernant le respect de la vie privée, dans la mesure où de nombreux acteurs - notamment l’État et les entreprises technologiques - ont alors accès à des données personnelles. La lutte contre la pandémie ne doit pas se faire au détriment de la protection du droit à la vie privée et de pratiques responsables en matière de traitement des données.

Selon nous, les applications de traçage seront encore plus efficaces si elles respectent les normes de confidentialité exigeantes que nous avons identifiées par le biais de nos recherches.

Figure 2. Les applications de traçage qui utilisent les outils des entreprises technologiques obéissent à des normes de confidentialité plus rigoureuses

Source : MIT Technology Review, AXA IM

En se conformant aux pratiques des entreprises technologiques en matière de confidentialité, les applications de traçage seront à même de prouver aux utilisateurs que leurs données personnelles sont bien protégées. Cela devrait selon nous se traduire par une plus grande adoption, contribuant ainsi à l’aplatissement de la courbe d’infection.

Des bénéfices sociétaux alliés à la rentabilité financière

Face à la dépendance à l’égard de la technologie en 2020, les valeurs technologiques se sont bien comportées, l'indice NASDAQ progressant de 42,87 % sur l'année contre une hausse de 13,83 % de l’indice MSCI World, bien que les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Figure 3. Évolution comparée du NASDAQ et du MSCI World en 2020

Source : S&P Market Intelligence, AXA IM

Ces derniers mois, bon nombre d’entre nous ont pu vérifier concrètement l’importance de la technologie dans notre vie quotidienne, que ce soit pour travailler, apprendre, faire ses courses ou entretenir des relations sociales. D’une manière générale, le secteur de la technologie est vu comme un bénéficiaire de la pandémie et l’évolution des cours des actions du secteur en témoigne. L’adoption de nombreuses technologies numériques par les entreprises et les consommateurs favorise la croissance à long terme.

Jeremy Gleeson, Gérant de fonds - Technologie, Economie numérique et Robotech chez AXA IM

Au-delà des performances financières récentes de nombreuses sociétés technologiques, nous estimons que la crise du Covid-19 nous a permis de prendre du recul et de réfléchir au rôle sociétal des acteurs de la technologie. Ce pourrait être le moment de construire un nouveau paradigme autour de la confidentialité des données, qui permettrait de renforcer la confiance des populations quant à l’utilisation de leurs données personnelles. La pandémie a en outre révélé que les données ont une valeur pour les entreprises, les investisseurs et la société dans son ensemble. En tant qu’investisseur responsable, nous souhaitons ainsi promouvoir un usage socialement bénéfique des données personnelles. Cela suppose un environnement dans lequel les gouvernements et les entreprises technologiques seront en mesure d’avancer des arguments robustes en faveur de la collecte et du traitement de données à caractère personnel pour aider à résoudre des problèmes - tels que la crise actuelle - et, en outre, apporter de la valeur ajoutée aux utilisateurs qui partagent leurs données.

   

 Téléchargez le document complet 

[1] https://www.axa-im.com/content/-/asset_publisher/alpeXKk1gk2N/content/data-privacy-trust-is-hard-earned-easily-lost/23818

[2] BOND, Our New World, avril 2020, https://www.bondcap.com/report/onw/#view/1

[3] https://escalent.co/blog/tech-brands-and-trust-the-unforeseen-impact-of-covid-19-on-brand-perception/

[4] Modélisation de l’effet combiné des applications d’alerte et des interventions non pharmaceutiques sur l’épidémie de Covid-19 dans l’État de Washington, Université d’Oxford et Google Research, septembre 2020.

[5] https://www.technologyreview.com/2020/05/07/1000961/launching-mittr-covid-tracing-tracker/

Avertissement

Investir sur les marchés financiers implique un risque de perte en capital.

Ce document est exclusivement conçu à des fins d’information et ne constitue ni une recherche en investissement ni une analyse financière concernant les transactions sur instruments financiers conformément à la Directive MIF 2 (2014/65/CE) ni ne constitue, de la part d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés, une offre d’acheter ou vendre des investissements, produits ou services et ne doit pas être considéré comme une sollicitation, un conseil en investissement ou un conseil juridique ou fiscal, une recommandation de stratégie d’investissement ou une recommandation personnalisée d’acheter ou de vendre des titres financiers. Ce document a été établi sur la base d'informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Ses analyses et ses conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations disponibles à une date donnée. Toutes les données de ce document ont été établies sur la base d’informations rendues publiques par les fournisseurs officiels de statistiques économiques et de marché. AXA Investment Managers décline toute responsabilité quant à la prise d’une décision sur la base ou sur la foi de ce document. L’ensemble des graphiques du présent document, sauf mention contraire, a été établi à la date de publication de ce document. Du fait de sa simplification, ce document peut être partiel et les informations qu’il présente peuvent être subjectives. Par ailleurs, de par la nature subjective des opinions et analyses présentées, ces données, projections, scénarii, perspectives, hypothèses et/ou opinions ne seront pas nécessairement utilisés ou suivis par les équipes de gestion de portefeuille d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés qui pourront agir selon leurs propres opinions. Toute reproduction et diffusion, même partielles, de ce document sont strictement interdites, sauf autorisation préalable expresse d’AXA Investment Managers. L’information concernant le personnel d’AXA Investment Managers est uniquement informative. Nous n’apportons aucune garantie sur le fait que ce personnel restera employé par AXA Investment Managers et exercera ou continuera à exercer des fonctions au sein d’AXA Investment Managers.

AXA Investment Managers Paris – Tour Majunga – La Défense 9 – 6, place de la Pyramide – 92800 Puteaux. Société de gestion de portefeuille titulaire de l’agrément AMF N° GP 92-008 en date du 7 avril 1992 S.A au capital de 1 384 380 euros immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Nanterre sous le numéro 353 534 506.