Deux minutes

Deux minutes pour s’informer sur les marchés financiers

Que faut-il retenir ?

L'optimisme concernant le déploiement des campagnes de vaccination contre le coronavirus et l'amélioration des données économiques ont dopé les marchés en début de semaine dernière, avant que les valeurs ne se replient face aux préoccupations inflationnistes suscitées par le nouveau plan de relance américain. L'indice Dow Jones Industrial Average a clôturé mercredi à un niveau record tandis que le Nikkei 225 atteignait son plus haut niveau depuis 30 ans, la croissance de l'économie japonaise ayant été plus vigoureuse que prévu au quatrième trimestre (T4). Le STOXX 600 paneuropéen a atteint lundi son plus haut niveau depuis près d'un an, stimulé par les espoirs d'une reprise économique rapide ; une révision ultérieure du PIB de la zone euro a confirmé qu'il s'était contracté légèrement moins que prévu au T4. Malgré ces sommets, l'indice MSCI World NR restait inchangé à la clôture de jeudi1.

 

1 En dollars US. Source : FactSet, données au 18 février 2021.

Dans le monde

Selon le procès-verbal de la réunion de janvier du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC), les autorités monétaires américaines estiment qu'il faudra « un certain temps avant que des progrès substantiels ne soient réalisés » au regard des objectifs en matière d'emploi et d'inflation. Les membres du FOMC ont également mis en évidence les risques liés aux nouveaux variants du virus et les défis logistiques associés à la distribution des vaccins, même si le comité a indiqué que le risque d'une hausse imprévue de l'enveloppe budgétaire était « modeste ». Parallèlement, les ventes au détail ont très fortement augmenté aux États-Unis en janvier, dopées par les « chèques de relance » distribués aux ménages.

Le chiffre de la semaine

281 000 milliards USD

La dette mondiale a atteint l'an passé un niveau record de 281 000 milliards de dollars, soit une hausse de 24 000 milliards par rapport à 2019, les États ayant emprunté pour lutter contre la crise du coronavirus. Selon un rapport de l'Institute of International Finance, le ratio mondial dette/PIB s'élève à plus de 355 %, soit une hausse de 35 %. En comparaison, ce ratio avait augmenté de 10 et 15 % respectivement lors de la crise financière mondiale de 2008 et 2009.

 

Éclairage

Keynésianisme 

Ecole de pensée basée sur les théories de l'économiste britannique John Maynard Keynes, qui défend l'idée selon laquelle la demande globale, c'est-à-dire les dépenses des ménages, des entreprises et des États, est le moteur de la production économique. Keynes, qui a formulé ses théories en réponse à la Grande Dépression des années 1930, suggère que les mesures budgétaires et monétaires sont essentielles pour stabiliser les économies au cours du cycle économique.

Prochaines échéances

L'indice IFO du climat des affaires en Allemagne sera publié lundi, tandis que les derniers chiffres du chômage au Royaume-Uni et de l'inflation dans la zone euro seront communiqués mardi. Les chiffres définitifs du PIB allemand au T4 paraîtront mercredi. De leur côté, les enquêtes concernant la confiance des consommateurs, le climat économique et la confiance des entreprises dans la zone euro sont attendues jeudi, de même que la deuxième estimation du PIB américain au T4 et les derniers chiffres de l'inflation au Japon. Les chiffres de l'inflation aux États-Unis sont quant à eux attendus vendredi.

 

Ce document est exclusivement conçu à des fins d’information. Il ne constitue ni un élément contractuel, ni un conseil en investissement. Il a été établi sur la base d'informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Ses analyses et ses conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations disponibles à une date donnée.
 
Ainsi, compte tenu du caractère subjectif et indicatif de ces analyses, nous attirons votre attention sur le fait que l'évolution effective des variables économiques et des valorisations des marchés financiers pourrait s'écarter significativement des indications (projections, estimations, anticipations et hypothèses) qui vous sont communiquées dans ce document. En outre, du fait de leur simplification, les informations contenues dans ce document peuvent n’être que partielles. Elles sont susceptibles d'être modifiées sans préavis et AXA Investment Managers n’est pas tenu de les mettre à jour systématiquement.
 
Toutes ces données ont été établies sur la base d’informations rendues publiques par les fournisseurs officiels de statistiques économiques, et de marché. L’ensemble des graphiques du présent document, sauf mention contraire, ont été établi à la date de publication de ce document.
 
Les destinataires de ce document s’engagent à ce que l'utilisation des informations y figurant soit limitée à la seule évaluation de leur intérêt propre en considération des stratégies visées. Toute reproduction partielle ou totale des informations ou du document est soumise à une autorisation préalable expresse de la Société.
 
Rédacteur : AXA Investment Managers Paris – Tour Majunga – 6, place de la Pyramide – 92908 Paris La défense cedex. Société de gestion de portefeuille titulaire de l’agrément AMF N° GP 92-08 en date du 7 avril 1992 S.A au capital de 1 384 380 euros immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Nanterre sous le numéro 353 534 506