Deux minutes

Deux minutes pour s’informer sur les marchés financiers

Que faut-il retenir ?

L'indice Nasdaq a clôturé mardi à un niveau record, porté par les espoirs de voir le président américain Joe Biden parvenir à faire adopter son plan de relance de 1 900 milliards de dollars. L'indice a progressé de près de 9 % depuis le début de l'année1. Les attentes selon lesquelles le plan de relance de Biden stimulera l'inflation ont contribué à pousser le rendement des bons du Trésor américain à 30 ans à son plus haut niveau depuis un an. Les derniers chiffres de l'inflation américaine montrent toutefois que la pression sur les prix est moins forte que prévu, le taux de base annuel ayant reculé à 1,4 % en janvier. Le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, a indiqué que « de nouveaux progrès substantiels » devraient être accomplis vers l'objectif d'inflation de 2 % avant que la Fed n'envisage de réduire ses achats d'actifs.

 

En dollars US. Source : FactSet, données au 11 février 2021.

Dans le monde

Les prix du pétrole ont retrouvé leur niveaux pré-pandémiques, le déploiement des vaccins contre le coronavirus ayant ravivé les attentes d'une reprise économique mondiale. Le West Texas Intermediate, cours de référence américain du pétrole brut, a atteint environ 58 USD le baril la semaine dernière, tandis que le Brent a franchi la barre des 60 USD, leurs plus hauts niveaux depuis plus d'un an. De son côté, le PIB britannique a progressé de 1 % au quatrième trimestre (T4), un chiffre plus solide que prévu, bien que la croissance globale ait reculé de 9,9 % en 2020, ce qui constitue la plus forte contraction annuelle observée au Royaume-Uni depuis 1709.

 

Le chiffre de la semaine

121,36

Selon les études, les frais de fonctionnement du Bitcoin, dit le minage, consomment 121,36 térawattheures d'électricité par an, soit plus que la consommation annuelle de toute l'Argentine. Une analyse menée par l'université britannique de Cambridge indique que si le bitcoin était un pays, il ferait partie des 30 premiers consommateurs mondiaux d'énergie. Le cours de la cryptomonnaie a flambé la semaine dernière, mais les chercheurs ont expliqué que cette hausse s'était accompagnée d'une augmentation de la consommation d'énergie dans la mesure où les ordinateurs sont connectés au réseau bitcoin et qu'ils effectuent des calculs pour vérifier les transactions.

Éclairage

Indice des prix à la production

Indicateur d'inflation basé sur les prix que pratiquent les fabricants pour leurs produits, et illustrant l'évolution de ces prix dans le temps. La semaine dernière, l'indice chinois des prix à la production, également connu sous le nom de prix départ-usine, a augmenté pour la première fois depuis un an à la faveur de la reprise de la demande consécutive à la pandémie. Il a progressé de 0,3 % par rapport au mois de janvier de l'année précédente, après avoir cédé 0,4 % en décembre.

Prochaines échéances

Les données relatives à la production industrielle du Japon et de la zone euro seront communiquées lundi. La deuxième estimation de croissance dans la zone euro au T4 est quant à elle attendue mardi. Le Comité de politique monétaire de la Fed publiera mercredi le procès-verbal de sa dernière réunion. Jeudi seront publiées les données concernant la confiance des ménages dans la zone euro et l'inflation japonaise. Enfin, les indices préliminaires des directeurs d'achats de février du Japon, de la zone euro, du Royaume-Uni et des États-Unis sont attendus vendredi.

Ce document est exclusivement conçu à des fins d’information. Il ne constitue ni un élément contractuel, ni un conseil en investissement. Il a été établi sur la base d'informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Ses analyses et ses conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations disponibles à une date donnée.
 
Ainsi, compte tenu du caractère subjectif et indicatif de ces analyses, nous attirons votre attention sur le fait que l'évolution effective des variables économiques et des valorisations des marchés financiers pourrait s'écarter significativement des indications (projections, estimations, anticipations et hypothèses) qui vous sont communiquées dans ce document. En outre, du fait de leur simplification, les informations contenues dans ce document peuvent n’être que partielles. Elles sont susceptibles d'être modifiées sans préavis et AXA Investment Managers n’est pas tenu de les mettre à jour systématiquement.
 
Toutes ces données ont été établies sur la base d’informations rendues publiques par les fournisseurs officiels de statistiques économiques, et de marché. L’ensemble des graphiques du présent document, sauf mention contraire, ont été établi à la date de publication de ce document.
 
Les destinataires de ce document s’engagent à ce que l'utilisation des informations y figurant soit limitée à la seule évaluation de leur intérêt propre en considération des stratégies visées. Toute reproduction partielle ou totale des informations ou du document est soumise à une autorisation préalable expresse de la Société.
 
Rédacteur : AXA Investment Managers Paris – Tour Majunga – 6, place de la Pyramide – 92908 Paris La défense cedex. Société de gestion de portefeuille titulaire de l’agrément AMF N° GP 92-08 en date du 7 avril 1992 S.A au capital de 1 384 380 euros immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Nanterre sous le numéro 353 534 506